RAS LE BOL. Syrie/Iran: cette fois-ci, le président russe Vladimir Poutine ne rit plus

Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

Allain Jules

Jouant les enfants gâtés, le président américain Barack Obama aurait demandé de ne pas s’asseoir à côté du président russe Vladimir Poutine. Sans preuve, mais suivant visiblement un calendrier, le prix Nobel de la guerre et accessoirement président américain affirme que la crédibilité de la communauté internationale est en jeu, si elle permet au président Assad d’agir en toute impunité. Vladimir Poutine lui a repliqué que, des mesures contre la Syrie sans l’approbation de l’ONU serait «une agression». Pire, juste avant le début du sommet,il a menacé d’armer l’Iran avec la défense antimissile russe, la plus perfectionnée au monde, si l’Occident attaque la Syrie.

Vezi articolul original 262 de cuvinte mai mult

Lasă un răspuns

Te rog autentifică-te folosind una dintre aceste metode pentru a publica un comentariu:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare /  Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare /  Schimbă )

w

Conectare la %s