RAS LE BOL. Syrie/Iran: cette fois-ci, le président russe Vladimir Poutine ne rit plus

Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

Allain Jules

Jouant les enfants gâtés, le président américain Barack Obama aurait demandé de ne pas s’asseoir à côté du président russe Vladimir Poutine. Sans preuve, mais suivant visiblement un calendrier, le prix Nobel de la guerre et accessoirement président américain affirme que la crédibilité de la communauté internationale est en jeu, si elle permet au président Assad d’agir en toute impunité. Vladimir Poutine lui a repliqué que, des mesures contre la Syrie sans l’approbation de l’ONU serait «une agression». Pire, juste avant le début du sommet,il a menacé d’armer l’Iran avec la défense antimissile russe, la plus perfectionnée au monde, si l’Occident attaque la Syrie.

Vezi articolul original 262 de cuvinte mai mult

TOUCHE PAS A LA SYRIE ! Le journal de Syrie du mercredi 04 septembre 2013

Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

Allain Jules

– Poutine: „Tout prétexte justifiant le recours à la force contre un pays souverain est inacceptable”
– Iran : Zarif affirme qu’une agression militaire contre la Syrie n’est pas une question à déterminer par les Etats-Unis seuls
– L’Egypte réitère le rejet d’une intervention militaire en Syrie

Vezi articolul original 76 de cuvinte mai mult

COUP D’ETAT. Syrie: selon John Kerry, le Qatar et l’Arabie saoudite vont payer la note

Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

Allain Jules

A coup de désinformation, une propagandastaffel abyssale, l’opération contre la Syrie pour aider les extrémistes islamistes à prendre le pouvoir est en marche. Le Secrétaire d’Etat américin John Kerry a déclaré à l’audience de mercredi au Congrès, que, les pays arabes ont promis de payer l’intégralité de la note pour détrôner le président syrien Bachar al-Assad si les Etats-Unis s’engagent à prendre militairement  la tête du coup d’état. Utilisation d’armes chimiques ? Non, simplement renverser le pouvoir laïc et accélérer la fuite des chrétiens de Syrie avec la complicité de l’Occident pris dans le tourbillon de Mammon, leur seule religion.

Vezi articolul original 292 de cuvinte mai mult